Huarache buzz l’éclAir

Faire du rap, dormir et me relaxer, c’est tout ce que j’aime » confie le MC de L’Entourage lorsqu’on lui demande s’il a un talent caché. Mais lorsqu’il s’agit de rap, aucune flemme pour Alpha, qui « taff comme la fourmi » alors qu’il peut « chiller comme la cigale » hors des studios ou lorsqu’il n’est pas sur scène. Avec son pote Doum’s, il nous avoue d’ailleurs en rigolant être sûrement le pire des cancres de l’équipe. Si en rap il s’inspire de Jay Z, il a un peu le même modjo que le rappeur de Brooklyn côté femme : « tant qu’elles ont les hanches moins larges que les fesses » cela lui convient. Il reconnaît être un fanatique de l’artiste américain, qu’il pourrait presque écouter en boucle contrairement à Drake, mais qu’il apprécie également.

Si certains d’entre vous on découvert le Phaal grâce au Rap Contenders, le binoclard de la bande a très vite été lassé du concept. « Le dernier RC que j’ai fait, c’était en février 2011, ça m’a très vite saoulé, les gens ne s’intéressaient pas à notre musique, ni aux artistes, mais seulement aux punchlines ». Quand il s’agit de sneakers par contre, Alpha ne se lasse jamais, sa paire de baskets favorites étant des Nike Air Max 95 ou des Freerun. Mais lorsque qu’on lui parle de Stan Smith, il est formel, il n’en a mis qu’une fois et ne recommencera pas : « C’est pas confortable du tout ! Alors que les Air Max avec un jogging c’est trop relax ». Relax, un mot qui semble vraiment cher à l’artiste, et que Deen semble d’ailleurs avoir adopté, les deux demandant s’il ne resterait pas quelques bières au frigo.

D’ailleurs Alpha Wann nous a confirmé que celui qui tiendrait le moins l’alcool, du moins qui deviendrait le plus vite fou, ça serait bien Deen Burbigo… « Eh les mecs faut que je me change je peux pas sortir comme ça avec mon jogging… » Alpha décampe en pleine indécision vestimentaire.Mékra c’est LE mec posé à la voix grave, presque agressive, le genre de type qui pèse chacune de ses phrases avant de parler comme si chaque mot avait son importance. « On grattait chacun dans notre chambre en 4ème ou 3ème, mais on ne faisait encore qu’écrire des textes » explique celui qui a longtemps écouté du rap US, s’intéressant de plus en plus au rap français au fil des années. « J’ai du mal avec le rap ricain aujourd’hui, et le rap français c’est un peu pareil » ajoute t-il même si 50 Cent, 2Pac, ou le groupe Mafia K1 Fry sont tout de même dans sa playlist actuelle.