Huarache customs.eu

La marque à la swoosh nous dévoile un nouveau modèle à destination de notre hiver 2015 ! Découvrez dès aujourd’hui les premières images de la Air Max 90 « Gym Red » Sneakerboot sur TRENDS p.Disposant de la nouvelle technologie de Nike nommée Sneakerboot, la nouvelle baskette du géant américain s’adaptera parfaitement à vos tenues hivernales mais surtout aux conditions météos ! Déclinée dans une version rouge, la nouvelle Air Max 90 ravira sans aucun doute les plus sneakers addict d’entre vous.Tricolore, la chaussure de Nike présente un upper rouge joliment associé au noir de la swoosh, du logo et des lacets. La semelle extérieure entièrement blanche apporte un effet de contraste et d’équilibre au modèle. Petit plus ? La nouvelle basket de Nike dispose d’un intérieur chausson, rien que ça !

Aucune information n’a été dévoilée quant à la date de sortie du modèle, restez connecté !En galère durant la saison régulière, Tony Parker a affiché ces derniers mois des limites assez inquiétantes sur le plan physique. Mais depuis l’ouverture des Playoffs le week-end dernier, le meneur des Spurs montre un visage séduisant, lui qui a réalisé deux performances très correctes face à Mike Conley et les Memphis Grizzlies. Retour sur un début de postseason plutôt convaincant pour le Frenchie.Oui, on parle de seulement deux rencontres. Oui, il faut éviter les conclusions hâtives. Oui, les choses peuvent changer très vite, surtout en Playoffs où les ajustements sont multiples. Cependant, les faits sont là. Sur les deux premiers matchs de la série entre San Antonio et Memphis, Tony Parker a sorti le mode vintage, le tout à 34 ans et après une saison où il a connu un certain nombre de pépins physiques. Opposé à Mike Conley, l’un des meneurs de jeu les plus complets et sous-estimés de la ligue (sauf si on parle salaire…), TP fait bien mieux que limiter la casse.

En effet, il parvient carrément à rivaliser avec le point guard des Grizzlies en se montrant dans une forme très intéressante. Auteur de 18 pointsdans le Game 1 puis de 15 points dans le Game 2, le tout à 54 % au tir avec notamment cinq tirs primés inscrits sur sept tentatives, Parker est le deuxième meilleur marqueur des Spurs sur la série, derrière l’inarrêtable Kawhi Leonard et juste devant LaMarcus Aldridge. Mais plus que les chiffres, c’est surtout la manière qui fait plaisir à voir.